Eclipse Solaire à Tahiti en Polynésie française, 11 juillet 2010

Countdown to Eclipse

days

Peut-être à cause de la rareté de ses apparitions, le recours au phénomène de l’éclipse est peu fréquent dans les réalisations cinématographiques.

Le mot éclipse apparaît parfois dans le titre de l’œuvre. Il peut alors désigner le phénomène dans sa réalité concrète, et marquer de son empreinte le cadre spatio-temporel du récit, et sa symbolique. Parfois il est une métaphore illustrant le caractère ambigu d’un personnage ou d’une situation.

Rencontres marquantes dans le cinéma classique

Antonioni réalise en 1962 « l’Eclipse ». Ce film devenu un classique exprime  l’incommunicabilité entre les êtres dans le monde moderne. Il met en scène Vittoria (Monica Vitti), une jeune femme inquiète et indécise, ayant une vision poétique du monde, en décalage avec son environnement familial et social. Alors qu’elle vient de rompre avec son fiancé et qu’elle quitte un cadre de vie confortable mais oppressant elle engage une liaison avec Piero (Alain Delon), un agent de change qui est son total opposé. Cette relation fait naître des sentiments complexes.

Read the rest of this entry »

Georges Mélies, le pionnier français du cinéma et de ses effets spéciaux livre une interprétation poétique et mélancolique de l’éclipse. Ce film muet en noir et blanc, daté de 1907, fait partie d’une série intitulée « voyages au travers de l’impossible », que le réalisateur, décorateur, acteur, metteur en scène, réalisa entre 1896 et 1914. Ces films étaient projetés lors de foires, alors que le cinéma n’était pas encore ainsi dénommé, mais seulement considéré comme une prolongation de la lanterne magique (dispositif de projection d’images fixes.)

« L’Éclipse de soleil en pleine lune «  est une illustration burlesque de la société astronomique.  Le phénomène se déroule sous le regard  scrutateur de quelques scientifiques enthousiastes et maladroits. Munis de leurs lunettes et de leurs énormes télescopes, ils assistent au spectacle du ciel et de ses comètes : Mars et Vénus chevauchant leurs astres respectifs, croisent sous une pluie d’étoiles, une myriade de dieux et déesses suspendus.

Ci-dessous un extrait du film.

Read the rest of this entry »